LA GRUE S’ENVOLE


Installation vidéo en boucle 2014
Depuis les premiers menhirs, l’Homme a essayé de manière sym- bolique d’avoir “la plus grande” pour écraser ses voisins et leur prouver qu’il était le plus puissant, le plus fort, le plus viril… Pre- mière étape, la tour de Babel, la tour de Pise, la tour Eiffel, et des technologies permettant des audaces architecturales toujours plus formidables. Deuxième étape, la tour Agbar de Jean Nouvel à Barcelone et le Swiss Re building de Norman Foster à Londres, à l’audace visuelle sans équivoque. Prochaine étape, symbole d’un pouvoir phallique démesuré, un gratte-ciel avec une fontaine au sommet ! Entre deux traits de l’espace entre deux types de construction, de l’espace entre la mort et le ciel, entre objet et environnement, entre abstraction et réalité, de l’espace dans lequel nous évoluons en tant que spectateurs et utilisateurs de l’environnement bâti et natu- rel, de l’espace que nous voyons et que nous percevons.

Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.